L'équipe de "Un jour, un destin" réagit suite aux propos de Catherine Deneuve

L'actrice avait qualifié l'épisode qui lui était consacré de "indigne"

L'équipe de "Un jour, un destin" réagit suite aux propos de Catherine Deneuve
Stars Insider

07/12/18 | StarsInsider

PEOPLE télévision

Le 25 novembre dernier, France 2 a diffusé un épisode du magazine intitulé: "Un jour, un destin - Catherine Deneuve, la discrète : des "Demoiselles de Rochefort" à "Indochine", premier chapitre d'une série de documentaires présentée par Laurent Delahousse, retraçant la vie de l'actrice. 

Mais le 5 décembre, surprise! Catherine Deneuve fait paraître une lettre ouverte dans Télérama où elle exprime son mécontentement. Dans cette lettre, la principale concernée qualifie le portrait de "superficiel et morbide à souhait." Elle évoque notamment des exagérations sur "les événements dramatiques" et des interviews de personnes qui la "connaissent à peine". 

Elle a également relevé un passage particulièrement "navrant", qu'elle ne peut "pardonner": "une main sur le contact d'une voiture dans laquelle ma sœur va s'exploser quelques minutes plus tard. Suivi des images vraies de l'accident…" Catherine Deneuve mentionne ici un épisode personnel douloureux: le décès de sa sœur Françoise Dorléac, dans un accident de voiture en 1967.

Face à la diffusion de cette lettre, Laurent Delahousse n'a, pour le moment, pas réagi. Mais Erwan L’Eleouet, rédacteur en chef du magazine, a quant à lui pris la parole dans Le Parisien. Il se dit surpris par la "violence des propos" et estime que les mots employés par l'actrice sont "durs". Il ajoute: "En dix ans d’existence et plus de 100 portraits, nous n’avons jamais reçu de poursuite. Et, sur ce portrait de Catherine Deneuve, qui a nécessité huit mois de travail, aucun téléspectateur n’a fait part de son trouble".

L'homme a tenu à répondre à Catherine Deneuve au sujet des personnes interrogées dans le documentaire, qui selon lui "l’ont côtoyée et présentent un intérêt à s’exprimer". Enfin, concernant la scène de l'accident de voiture, il raconte "avoir voulu mettre de la distance et choisi de la diffuser incrustée dans un vieux poste de télévision et non en plein écran". 

Ses explications seront-elles suffisantes? Dans sa lettre, Catherine Deneuve termine par un conseil: "Abstenez-vous peut-être d'une deuxième partie que vous avez annoncée." Le Parisien précise que la production n'a pas confirmé "que ce second volet existera."

COMMENTAIRES

Campo obrigatório

Ne loupez rien


les actus les plus chaudes du divertissement: musique, télé, ciné, people!

J´accepte les termes et conditions et l politique de confidentialité.
Je désire recevoir les Offres Exclusives des partenaires (publicité)

Vous pouvez vous désabonner facilement à tout moment
Merci de vous être abonné